Soleil-Noir : Archives

Interview de N.K.V.D (Janvier 2008)
Groupe
N.K.V.D formé en : 2005, pays : France
Interview


Loki : hailz L.F, pour débuter cet interview, commence par te présenter toi et ton projet N.K.V.D
L.F : Salut a toi, j'ai fondé N.K.V.D "matériellement" en 2005, a une époque ou j'étais malade, donc ne voulant pas mourir du jour au lendemain sans réaliser mon rêve a savoir d'enregistrer une vision du metal que j'avais depuis assez longtemps, je me suis lancé tout dans l'enregistrement, avec plus ou moins de réussite.
J'ai enregistré des titres démos jamais sortis en 2005 et 2006 avant d'enregistrer Diktatura, sorti cette année en mcd chez Those Opposed Records, en tape chez Mistress Dance Records et sous peu en vinyle chez Flamme Noire.
Le problème est que maintenant je suis en pleine forme et que je ne pense pas m'en arrêter la.
Sinon pour me présenter personnellement, rien de bien particulier a dire, je suis guitariste depuis plus de 10 ans, j'ai joué auparavant dans plusieurs formations, rien de bien sérieux, a part mon dernier groupe de death avec qui j'ai enregistré une demo et un disque.

Loki : Alors que la scène Française regorge déjà de nombreuses formations, comment et pourquoi as tu crée ton propre One Man's Band ?
L.F : Pour tout te dire N.K.V.D était un truc purement perso au départ, je n'avais pas l'intention de sortir quoique ce soit.
J'étais convaincu que pourtant je pouvais apporter un son nouveau, sachant que mon but n'a jamais été de refaire ce qui a déjà été fait 10000 fois.
Puis on a commencé a me demander si des demos n'étaient pas prévues, des labels ont commencé a me faire des propositions, donc tout est parti de la.
J'ai donc pris la décision de diffuser ma musique et d'essayer de ne pas faire les choses à moitié.
Mais il est vrai qu'il y a énormément de formations de nos jours et qu'il est dur de sortir du lot.

Loki : D'ailleurs quelle est ta vision de scène actuelle ?
L.F : Je ne suis pas tout impliqué dans l'underground, et je connais très peu de groupes.
Mais je remarque que de nombreux groupes français deviennent des références au niveau international, des groupes comme Antaeus, Arkhon Infaustus, Blut Aus Nord, Deathspell omega, Peste Noire, Spektr... ce n'est peut être pas pour rien.

Loki : Tu as vraiment fait du très bon boulot sur cette galette, quel matos as tu utilisé ?
L.F : Une vieille guitare Squier modifiée, un simulateur d'ampli V-amp et mon vieux pc. Rien de plus.

Loki : L'histoire a connu de nombreux dictateurs, pourquoi avoir choisi ces quatre là pour l' artwork ?
L.F : Les quatre correspondent à l'époque et au contexte de chaque titre.
Milosevic pour "Sloboda", Staline pour "Incipit SSSR" même si la chanson ne traite pas de lui, Hilter pour "Die blinde wissenschaft" ou la aussi la chanson ne traite pas de lui et Kadyrov pour "Kadyrovski Klan".

Loki : Explique nous le choix du nom N.K.V.D ?
L.F : Je suis passionné par l'histoire soviétique et ces initiales en jettent et représentent bien ce que je voulais faire au niveau musical : de la sauvagerie teintée d'histoire politique.
Pour moi le N.K.V.D c'est avant tout Lavrentii Beria, même s'il ne l'a pas dirigé de A à Z, Beria le géorgien, pervers sexuel qui faisait enlever des jeunes filles dans Moscou pour les violer, Beria qui torturait ses ennemis au chalumeau dans sa cuisine, Beria l'assoiffé de pouvoir, un des rares en qui Staline avait confiance et qui pourtant l'a laissé agoniser, espérant prendre sa place.
Staline disait de lui "c'est notre Himmler a nous".
Maintenant je ne suis pas communiste pour un sou, ni nazi ou islamiste ou je ne sais quoi d'ailleurs, seuls les faits historiques m'intéressent.

Loki : Ton MCD est sortie sur le jeune label Those Opposed Records, es tu satisfait du boulot produit par le label ?
L.F : Même si il y a des désaccords entre le label et moi surtout au niveau de la promotion, je ne vais pas cracher dans la soupe, Those Opposed Records est un excellent label. Ça m'a permis de bosser avec l'excellentissime Eric Syre, qu'on ne présente plus, et de sortir un mcd au format pro, alors qu'il devait s'agir d'une démo au départ.
Maintenant le problème vient peut être du fait que je sois un gros connard exigeant, et que ça s'est toujours mal terminé avec les labels avec qui j'ai bossé, je suis conscient de mes défauts. Mais bon avec moi soit c'est tout, soit c'est rien.

Loki : Parle nous de tes influences directes ou indirectes
L.F : Des influences directes je ne pourrais pas t'en citer. Je ne me suis pas dit un beau jour "tiens je vais mettre quelques ingrédients d'untel et d'autres d'untel", N.K.V.D est une vieille vision musicale qui traîne au fond de ma tête depuis longtemps.
Au niveau des influences indirectes, probablement Marduk, Morbid Angel, Immortal, Mayhem , des légendes d'autrefois qu'on considère maintenant comme du "mainstream sans goût" sachant que eux ne faisaient pas de la branlette intellectuelle post black metal ou avant gardiste de mes deux comme beaucoup de groupes le font maintenant pour masquer leur manque de créativité...
Je pense que Type O Negative et Laibach m'ont un peu influencé aussi.

Loki : "Diktatura" fait partie des prod qui a marqué mon année 2007, qu'es qui aura marqué la tienne ?
L.F : Plusieurs personnes m'ont également fait la même remarque, comment ça se fait que je ne sois pas autant connu que Lord Ahriman bordel !? :)
Pour moi le disque de cette année est le dernier Marduk, et oui cette "pisse commerciale sans goût" comme beaucoup disent.
L'album est énorme, varié, Mortuus et Morgan sont magistraux dessus.
J'ai bien aimé Orthodoxyn d'Arkhon Infaustus, et Dead Again de Type O Negative aussi.

Loki : As tu des side-project ? Si oui parle nous d'eux rapidement
L.F : J'ai enregistré trois ou quatre titres d'indus-techno totalitariste (on se refait pas hein...) qui traînent au fond de mon pc, peut être que je sortirai quelque chose un jour.

Loki : "Diktatura" devrais sortir sous peu en format vinyl 10" MLp, es un format que tu apprécies particulièrement ?
L.F : Ce qui m'intéresse le plus c'est que Diktatura soit dispo sous tout format, certaines personnes préfèrent le format tape, d'autres les vinyles et d'autres le cd. Ça permet de varier. Mais il est vrai que le vinyle est un super format, surtout au niveau esthétique, un vrai objet de collection, mais sachant que Diktatura a été enregistré en numérique et non en analogique, le son ne sera pas si différent.

Loki : Comment vois tu l'avenir et quel sont tes projets futur pour N.K.V.D ?
L.F : Des groupies le seins à l'air qui me harcèlent en bas de chez moi, du fric à gogo et un endorsement chez Gibson !
Sinon sérieusement, je commence a préparer le prochain disque, un full length si tout va bien, un titre est déjà en boite "Batalion Vostok".

Loki : Je te remercie d'avoir pris le temps de répondre à mes questions, les derniers mots sont pour toi.
L.F : Merci a toi également. Je recherche a plus ou moins long terme un chanteur pour le prochain skeud, avec un style vocal dans le style Attila Csihar/Mortuus, et avec quelques connaissances basiques en enregistrement, donc si certains sont intéressés, qu'il n'hésitent pas à me contacter.
loki (Janvier 2008)